Réponses aux déclarations inconsequentes de l’évêque de Telmessos Job (Guetcha)

Protodiacre Vladimir Vassilik. Le 17 septembre 2018, le représentant de l’Eglise Orthodoxe de Constantinople auprès du conseil mondial des Eglises, l’évêque Job de Telmessos, a donné une interview aux médias ukrainiens[1], de laquelle il ressort que l’Ukraine a soi-disant toujours été le territoire canonique du Patriarcat de Constantinople. Nous rappelons que l’évêque Job de Telmessos fut éloigné de la direction de l’Archidiocèse d’Europe Occidentale sur les nombreuses requêtes des croyants orthodoxes et de l’équipe des professeurs et des enseignants de l’Institut Saint-Serge en raison de ses manies autoritaires et de son incapacité à construire un dialogue avec son troupeau. Maintenant il appelle la direction de l’EOU (PM) à entamer un dialogue d’amour avec les schismatiques. Lire la suite

Interview du métropolite Longin

Le 15 novembre 2018, le Saint synode de l’Eglise Orthodoxe Russe a statué sur l’impossibilité de demeurer plus longtemps en communion eucharistique avec le Patriarcat de Constantinople, pour cause d’actions anticanoniques – entrée en relations avec des schismatiques et attentat au territoire canonique de l’Eglise Orthodoxe Russe en Ukraine. La déclaration du Synode dit que cette décision est prise avec une profonde douleur. Nous avons soumis au métropolite de Saratov et de Volsk Longin les questions des paroissiens des églises de Saratov sur les causes de ce pas et sur la façon dont devaient réagir à cela les séculiers. Lire la suite

La sainte communion, sacrement de la joie

Qu’est-ce que l’eucharistie ? La communion. Certains, années après années, n’osent pas s’en approcher, d’autres sont découragés par l’effort à fournir pour s’y préparer, certains n’y voient qu’un rite ordinaire, d’autre encore ne se décident à communier que lorsqu’ils sont très malades ou bien aux portes de la mort… Lire la suite

Bénédiction pour tuer

Le 11 novembre 2018, le patriarche Bartholomée a levé l'anathème de Mr. Mykhailo Antonovytch Denysenko (ex-métropolite Philarète), ancien Exarque de l'Église orthodoxe ukrainienne, se faisant appeler  : "Patriarche de Kiev et de toutes les Ukraine-Russie". Ce dernier a été suspendu de son sacerdoce en 1992, puis anathématisé par le Patriarcat de Moscou en 1997, ce sujet relevant canoniquement de sa compétence. Cependant, le patriarche Bartholomée étant intervenu dans des affaires éloignées d'Istanbul a amnistié ce personnage iconoclaste! En cela, ses affaires récentes méritent un récit exhaustif à la fin du quel il sera nécessaire de se poser quelques questions. Lire la suite

Le patriarche Bartholomée n’est pas libre de ses actes

L’Eglise Orthodoxe Russe hors frontières : le patriarche Bartholomée n’est pas libre de ses actes, derrière lui se tiennent des forces particulières, éloignées de l’Eglise du Christ. Lire la suite

Dans la vie de l'Eglise, les meilleurs moments sont les temps de persécutions

Sa Béatitude Onuphre, Métropolite de Kiev et de toute l'Ukraine Les périodes les plus terribles pour l’Eglise sont les temps de paix. Nous vivons actuellement une période de croissance vers un âge plus adulte. Lire la suite

Mémoire éternelle!

Des dizaines d’enfants sont venus dire au revoir à leur enseignante, décédée en tentant de sauver des gens de l'incendie. Lire la suite

Russie - zone protégée

«Routes de Russie» (www.rusroads.com), un projet national multimédia, est en cours en Russie. L’objectif est de montrer le pays, son patrimoine naturel, culturel et son histoire. Nul besoin de s’étendre sur ce projet d’envergure : il suffit d’aller surfer sur ses pages et de se plonger dans ses dizaines de milliers de photos, de croquis et de sections multimédias. Lire la suite

Repentir ou culpabilité?

Le carême est la période de pénitence. La pénitence est le printemps de notre âme, le renouveau de notre vie. La pénitence est totalement opposée au sentiment de scrupule, au complexe de culpabilité, à l’autocritique, mélangée d’autodéfense, qui trouble notre sommeil et paralyse notre esprit. La pénitence est vivifiante et fertile ; la fausse pénitence – complexe ou scrupule – est stérile, destructrice et nous enchaîne. Lire la suite

La recette du repentir

«Pourquoi l’Eglise me force à me repentir ? Je ne viens pas à l’église pour me sentir une nullité ou un monstre !» Cette réaction à l’invitation au repentir et à la confession est-elle infondée? Lire la suite